Tout savoir sur le coaching virtuel

En tant qu’entreprise sportive, vous proposez à vos clients des séances de coaching en salle, lors desquelles ils sont accompagnés par un expert pour booster leurs performances, se surpasser, rester motivés ou encore éviter toute blessure. Dans une société comme la nôtre où la révolution numérique est en marche, ne serait-il pas grand temps de considérer la possibilité de mettre en place des sessions de coaching virtuel, en tant qu’alternative innovante au coaching traditionnel en présentiel ?

Le coaching à distance est très avantageux pour les entreprises d’activités sportives et leurs clients. Dans cet article, nous allons démystifier le coaching en ligne et vous offrir un guide complet à son propos, afin que vous disposiez des clés pour le déployer auprès de vos clients.

Les principes du coaching virtuel

Qu’est-ce que le coaching virtuel ?

Faire appel à un coach personnel pour suivre ses entraînements sportifs à distance est très différent du travail de coaching en présentiel, au sein d’un gymnase, d’un club de remise en forme ou d’une salle de sport. Cet encadrement et ce soutien moral reposent sur l’utilisation d’applications mobiles, d’échange d’e-mails ou encore de plateformes de visioconférence (Microsoft Teams, Google Meet…).

Le coaching sportif s’effectue par écrans interposés, permettant ainsi au spécialiste d’aider ses clients, même à l’autre bout du monde et à des horaires parfois peu conventionnels (en soirée, très tôt le matin, sur leur pause déjeuner…). Les conseils personnalisés sont adaptés au niveau du sportif (débutant, intermédiaire, confirmé…), à ses besoins et ses objectifs.

Malgré la distance, des canaux de communication sont mis en place pour conserver un maximum de fluidité dans les échanges et proposer un suivi régulier, qui motivera le coaché.

Devenir coach virtuel : compétences et posture

Devenir expert en coaching individuel à distance s’apprend. Si vous souhaitez vous tourner vers ce parcours professionnel, vous aurez plusieurs choix de cursus ou de formations :

  • STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) : formation universitaire donnant lieu à une licence ou à un master ;
  • diverses certifications de coaching sportif: ACSM (american college of sports medicine), NASM (national academy of sports medicine, ISSA (international sports sciences association) ;
  • des formations spécifiques dédiées au coaching virtuel.

Vos compétences vous aideront à révéler le potentiel individuel de chaque apprenant, mais ce n’est pas tout. Le rôle de coach s’illustrera également par une bonne posture et une communication adéquate. Faites preuve d’écoute active, de patience et montrez l’exemple à vos clients tout en vous adaptant au format virtuel.

La mise en place de séances de coaching virtuel

Équipements et technologies pour le coaching virtuel

Ce n’est pas parce que le coaching proposé est numérique et non physique qu’il ne nécessite pas certains équipements. Au contraire, voici le matériel dont vous aurez besoin :

  • un ordinateur ou une tablette: avec un microphone et une caméra, pour échanger avec les personnes coachées ;
  • un écran suffisamment grand : grâce auquel vous visualiserez les mouvements et pourrez les corriger ;
  • un bon éclairage ;
  • tous les équipements nécessaires pour l’entraînement : tapis de course, haltères, bandes de résistance…
  • divers outils numériques et logiciels: plateforme pour la visioconférence (Skype, Zoom, Teams, Meet…), application de communication (WhatsApp, Telegram…), logiciel de gestion clients (ou CRM), application de coaching sportif (MyFitnessPal, TrainingPeaks…).

Création de programmes de coaching virtualisés

La définition de votre offre de coaching passera inévitablement par une identification de votre public cible. Vous allez devoir faire des choix et orienter vos programmes selon les besoins de vos clients :

  • forme et santé: pratique d’une activité physique régulière ;
  • minceur: avec un objectif de perte de poids ainsi qu’un plan nutritionnel complet ;
  • renforcement musculaire: cuisses, abdos, fessiers, etc. ;
  • et bien plus encore.

Rien ne vous empêche de proposer plusieurs types de programmes, bien au contraire. Mieux vous connaîtrez votre clientèle et plus vous serez apte à l’encourager et à l’accompagner de manière idoine.

La relation coach-client dans l’univers virtuel

Suivi personnalisé et évaluation des progrès

Le plus grand risque d’un coaching personnel à distance est que le client finisse par se démotiver et par décrocher. Pour éviter cela, faites-le profiter d’un suivi personnalisé et d’une évaluation régulière de ses performances. Vous pourrez ainsi lui montrer le chemin parcouru, l’aider à définir de nouveaux objectifs motivants et atteignables, ou encore valider ses acquis en fonction des progrès réalisés.

Construire une cohésion et une communauté en ligne

Dans son coin, chaque sportif peut rencontrer des difficultés à trouver la motivation et à poursuivre ses efforts. Dès lors qu’il se sent appartenir à une communauté soudée, ces freins sont immédiatement gommés. De fait, tous les participants se tirent vers le haut, s’encouragent et se motivent à se surpasser.

Vous l’aurez compris, le coaching virtuel va de pair avec la création d’une communauté engagée. Pour favoriser la cohésion, mettez en place des sessions de questions-réponses en direct, créez des groupes de discussion, organisez des défis en équipe ou des jeux-concours… En d’autres termes : abattez la barrière virtuelle !

Les avantages et les défis du coaching virtuel

Pourquoi choisir le coaching virtuel ?

De plus en plus de personnes optent pour un coaching virtuel, au détriment d’un accompagnement en salle. Et pour cause, celui-ci est bien plus flexible en termes de coût et d’horaires. Il offre également la possibilité de pratiquer du sport à domicile avec très peu de matériel, sans se sentir jugé. Les séances sont ludiques et adaptées à chacun, les rendant très agréables.

Du côté des entrepreneurs spécialisés dans les activités sportives, ce type de coaching élargit la portée de leurs activités tout en proposant des prestations qualitatives, aux coûts opérationnels réduits.

Surmonter les défis du virtuel

Le monde virtuel comporte son lot d’avantages, mais aussi d’inconnues. Il est donc primordial de renforcer la relation-client avant de s’y consacrer, d’adapter les exercices à l’environnement domestique des personnes coachées et de les aider à surmonter tous les obstacles.

Ce n’est qu’à raison de la mise en place d’un cadre strict et à l’adoption d’une discipline de fer que vous pourrez préserver la motivation de vos clients, sans pour autant les voir en face à face.

En conclusion, le coaching virtuel a sa place dans une entreprise d’activités sportives, à condition qu’il soit étudié en amont et mis en place de manière réfléchie et sécurisée. Les pratiquants doivent apprécier sa flexibilité et ses nombreux avantages, tout en profitant de prestations de coaching de qualité. En tant qu’entrepreneur, étendez votre offre de services en surfant dès à présent sur le coaching virtuel, de nombreux défis vous attendent !